🏃Chapitre 14🏃
Le reveil sonna, on était lundi,je devais retourner en cours. Je me leva et alla me doucher. Je desssendi en bas, il y avait Paka qui buvait un thé en regardant son telephone.
Moi: hello !
Paka: salut boy !
Moi: tu fais quoi today ?
Paka: Je vais aller en studio et je dois voire Doriand pour ecrire quelques chansons.
Moi: ok...
Paka: ne soit pas en retard pour les cours.
Moi: ça va c'est dans 30 mins et puis c'est à coté.
Paka: moi je suis habitué à etre en retard c'est pour ça !

Je continuas de dejeuner et je dis au revoir Ă  mon pĂšre avant de monter dans le bus... J'Ă©tais dans le bus, je regarda mon telephone, j'avais un message de Pady: "coucou Chera ! J'ai fais une croix dans ta chambre😱,tu me manque, passes une bonne journĂ©e, love ", je souris, ses messages du matin me donner toujours la peche ! J'arriva devant le college, mon meilleur amis Edouart vint me dire bonjour,il me regarda et me sourit.
Edouart: tu as bronzé !
Moi: soit pas jaloux !
Edouart: non je suis content d'avoir passé le week end sous la pluie de Londres alors que tu étais en Grece !
Moi: LOL 😂😂😂

J'adorais Edouart, on se connaissais depuis qu'on Ă©tait en primaire, avec lui j'avais toujours de bons delires.
Soudain Ben arriva avec le magazine people dans la main.
Ben: alors, comme ça tu es au bout du rouleau !
Moi: non pas du tout !
Ben:bah si,c'est ecrit !
Moi:....
Ben: ton pĂšre il prend une pause de 1 mois c'est pour sucer des groses bites ?!
Edouart:ferme ta gueule connard ou bien je m'ennerve.
Ben: toi la pedale tu reste sur le coté.
Moi: tu lui parle pas comme ça.
Ben: sinon quoi ?
Moi: ...
Ben: tu vas appeler ton petit papa suceur de bite et il va te dire "relax" !
Moi (en français): c'est pas possible d'etre aussi con que toi, serieux mec tu es un vrai bolosse !

Edouart me regarda en sous entendu " ça veut dire quoi", je lui sourit.
Ben: ouai bravo, tu parle français, comme tout les PD.
Moi: je préfÚre etre gay qu'etre comme toi.

Ben me regarda et me donna un enorme coup de genoux entre les jambes avant de dire "ah ouai, en faite tu as des couilles". Je cria de douleurs,Edouart appela le pion qui était dans la cour, j'étais allongé sur le sol. Le pion arriva.
Pion:tu as mal oĂč ?
Moi (en français) : aux couilles
Pion: WHAT ?
Edouard: il a mal Ă  l'organe masculin entre les jambes !

J'explosa de rire.
Pion:qui à fait ça ?
Moi:ce fils de pute de Ben !
Pion: calme toi,je vais appeler ton pĂšre, enfin si il est chez toi,tu as l'air d'avoir mal.

Il sortit son portable et appela Paka.
20 mins plus tard Paka était dans le bureau du proviseur en train de dire que Ben me mennait la vie dur. J'étais etonné qu'il sache qui me faisait chier. Le proviseur nous dit que suite à la douleur il fallait que je rentre chez moi me reposer.
Mon pĂšre me regarda et me souris.
Nous Ă©tions dans la voiture quand paka me demanda pourquoi je m' Ă©tais battue.
Moi: pour rien.
Paka: j'aime pas cette reponse.
Moi:je me suis pas battue, je suis resté calme...
Paka: raconte moi.

Je commença a lui raconté toute l'histoire, son visage etait fermé et noir,je voyait qu'il etait en colÚre.